-----------------------------------

Denier de l'Eglise du Cantal 2021

 -----------------------------------

La Minute Patrimoine
avec Pascale Moulier,
archiviste du diocèse

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Pour une Eglise synodale, communion, participation, mission.

Le mot Synode, n’est pas bien connu, il n’est pas dans notre langage courant. C’est un mot ancien dans la tradition de l’Eglise, il indique le chemin sur lequel le peuple de Dieu marche ensemble. "Eglise et Synode sont synonymes". L’Eglise est, ou devrait être, synodale, toujours en marche, le pape François précise que "c’est ce chemin de synodalité que Dieu attend de l’Eglise du troisième millénaire".

Nous devons bien reconnaitre que nous portons le poids d’une culture imprégnée de cléricalisme avec pour conséquences des formes d’exercice de l’autorité qui ont été parfois déviantes, avec plusieurs types d’abus : abus d’autorité, abus spirituel, et des abus sexuels terrifiants et honteux mis en lumière par le récent rapport de la CIASE.

L’église doit se questionner, se convertir et se réformer ; la démarche synodale voulue par le pape veut nous y aider. Par le baptême et la confirmation, que nous soyons évêque, prêtre, diacre, religieux religieuse, laïc, nous sommes "configurés" au Christ dans sa mission de prêtre prophète et roi, et comme lui nous ne sommes pas là pour être servis, mais pour servir.

Pour faire ce chemin, il est nécessaire que nous laissions l’Esprit nous aider à entrer avec courage et d’un cœur libre dans un processus de conversion. Le pape nous convoque tous ensemble, et pas seulement les évêques, à faire de notre Eglise une maison sure, toujours plus synodale. C’est une église "en sortie", une église missionnaire, aux portes grandes ouvertes à tous que le Seigneur nous invite à bâtir. Et c’est dans la prière, dans l’écoute, le partage, la fraternité, l’entraide ; chacun selon ses talents, selon sa mission propre, que l’Eglise sera réellement évangélisatrice, porteuse de la bonne nouvelle.

Concrètement, c’est dans nos rencontres habituelles que nous sommes invités à entrer dans cette démarche, à nous questionner : en paroisse, en équipe pastorale, dans les mouvements, entre jeunes, à l’aumônerie, au caté, au scoutisme, en famille…

Comment marchons-nous ensemble ? Comment nous écoutons-nous, échangeons-nous ? Savons-nous accueillir celui qui est différent, qui peut-être nous bouscule, nous interpelle ? Jésus l’a souvent été pendant sa vie terrestre. Quelle est notre vie de prière individuelle et communautaire. Voilà quelques questions, non exhaustives, que nous pourrons nous poser.

N’ayons pas peur, laissons-nous tous interpeler, avec pour appui pour guide la Parole de Dieu qui est une Parole vivante est sure.

Abbé Jean Paul ROLLAND
Vicaire général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article