-----------------------------------

Denier de l'Eglise du Cantal 2021

 -----------------------------------

La Minute Patrimoine
avec Pascale Moulier,
archiviste du diocèse

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Le mois de Novembre est particulièrement dense en fêtes liturgiques puisqu'après avoir fêté la Toussaint, les deux derniers dimanches du mois seront consacrés à la fête du Christ-Roi de l'Univers (21 novembre) et à l'entrée dans le temps de l'Avent (28 novembre).

Ainsi, ce mois de novembre qui clôture l'année liturgique et en ouvre une autre nous rappelle qu'il faut être TOUS saints à notre manière, c'est-à-dire ne pas rêver d'être parfait (Dieu seul l'est !), mais simplement TOUT faire avec amour !

On se fait souvent une idée compliquée de la sainteté mais elle consiste seulement à vivre quotidiennement avec le Christ, c'est-à-dire en le priant pour le connaître mais aussi en l'aimant à travers nos frères et soeurs, et plus particulièrement les plus faibles.

Ce fut le cas de saint Martin de Tours que nous avons fêté le 11 novembre dernier. Vous connaissez tous cette histoire dans laquelle Martin, encore légionnaire, lors de l'hiver 344, couvre un déshérité transi de froid de la doublure de son manteau. Ainsi se sont trouvés incarnés et pour longtemps les principes de la charité chrétienne "Ce que tu fais au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que tu le fais" (Mt, 25, 40). Se défaire de son manteau, c'était donner une part de soi, voire se donner soi-même.

Le troisième dimanche de Novembre (le 14 cette année !) est, depuis 2017, la journée mondiale des pauvres à la demande du pape François. Les pauvres écrit-il, "ont avant tout besoin de Dieu, de son amour rendu visible par des personnes saintes qui vivent au côté d'eux, lesquelles par leur simplicité, expriment la force de l'amour chrétien. Dieu se sert d'innombrables routes et instruments pour atteindre le coeur des personnes. Ce dont les pauvres ont besoin va au-delà du plat chaud ou du sandwich que nous proposons, en réalité les pauvres ont besoin de nos mains pour se relever, de nos coeurs pour ressentir à nouveau la chaleur de l'affection, de notre présence pour vaincre la solitude. En un mot, ils ont simplement besoin d'amour".

L'exemple de saint Martin et tant d'autres saints connus ou inconnus - les saints "de la porte d'à côté", comme le rappelle le pape François, nous entraîne nous aussi à prendre ce chemin simple et source d'une joie profonde, quelles que soient les chutes et les épreuves, tant que nous continuons à avancer vers le Christ qui règne sur l'Univers, à commencer par nos coeurs !

La fête du Christ-Roi de l'Univers nous indique aussi que nous terminons l'année liturgique. C'est un excellent moment pour faire un bilan de notre année personnelle, familiale, professionnelle et communautaire.

Mais le bilan ne doit pas se cantonner à dresser une liste des évènements joyeux ou douloureux que nous aurions vécu depuis le 1er dimanche de l'Avent 2020. Il faut chercher à regarder en profondeur la manière dont nous avons traversé cette année. Ce bilan doit être avant tout une contemplation de notre vie dans le Christ, et comment, à travers les évènements du temps et de l'histoire, nous avons grandi dans notre relation avec Lui, et par Lui aux autres.

Ainsi, nous rentrerons dans la période de l'Avent avec un coeur apaisé. Nous pourrons alors en faire un temps de Grâce où le Seigneur par le prophète Isaïe nous dit : "Venez à la montagne du Seigneur. Prenez de la hauteur". Et par Jean Baptiste : "Changez vos coeurs !" ?

"Que le Seigneur vous donne, entre vous et à l'égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant, comme celui que nous avons pour vous. Et qu'ainsi il affermisse vos coeurs, les rendant irréprochables en sainteté devant Dieu notre Père, lors de la venue de notre Seigneur Jésus avec tous les saints. Amen" (1 Th 3, 12 - 4,12).
(Extrait de la deuxième lecture du 1er dimanche de l'Avent 2021)

Laissons-nous conduire vers la joie de Noël avec amour.

Bon temps de l'Avent à tous !

Eric REGIS
Responsable du service paroissial
de l'Information et de la Communication
Editorial paru dans le journal paroissial "Chez nous - MESSAGES"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article