-----------------------------------

Denier de l'Eglise du Cantal 2021

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

 

 

 

LIRE LES TEXTES DE LA MESSE
"La parole de Dieu juge des intentions
et des pensées du coeur"

(He 4, 12-13)

 

 

Est-elle vivante ?

La lettre aux Hébreux fait l'éloge de la parole de Dieu : Elle est vivante, la parole de Dieu... L'est-elle dans notre vie ? La parole de Dieu n'est pas un code de morale, mais un livre de questions qui attend des réponses de vie ! La parole de Dieu pourrait rester un texte d'études, un texte de préceptes à distance, pire, une lettre morte ! Mais elle peut aussi devenir une force qui pénètre et bouleverse le coeur de l'homme.

Tout croyant est un auditeur. Comme en témoigne si souvent la Bible, la foi naît de l'écoute. "Ecoute Israël" ou encore "Ecoutez-le, il est mon Fils bien-aimé". Pour Dieu : Au commencement était le Verbe (Jn 1, 1) ; pour ses enfants : au commencement est l'écoute... Une écoute qui invite à agir et à s'engager. L'écoute de la Parole est chemin de la connaissance de Dieu. Il s'agit bien d'écouter Dieu pour mieux l'aimer, et l'aimer mieux pour rejoindre et servir les autres. Dans la Bible, l'écoute est suivie d'un engagement.

Tout croyant est un acteur. L'écoute de la parole de Dieu est l'invitation personnelle à se mettre en route. Rester statique, ne serait-ce pas profaner la parole de Dieu ? Que serait l'annonce de sa parole si nous ne nous laissions pas toucher par elle ? Elle pourrait être instrumentalisée et deviendrait ainsi un outil de prosélytisme. On peut dire que la parole de Dieu n'est écoutée que si elle est mise en oeuvre. Sans mise en oeuvre y a-t-il véritable écoute ? Comme le dit le père Vanhoye : "Gardons-nous de la moindre négligence dans l'accueil de la parole de Dieu".

+ Didier Noblot
Evêque de Saint-Flour

Source : Magnificat - Octobre 2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article