-----------------------------------

Denier de l'Eglise du Cantal 2021

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

 

 

LIRE LES TEXTES DE LA MESSE
"Ce que Dieu a uni,
que l'homme ne le sépare pas !"

(Mc 10, 2-16)

 

 

Nombreux sont ceux qui pourraient évoquer les tempêtes d'une vie de couple. Certains les ont traversées, d'autres non. Ne jugeons jamais ceux dont la vie est marquée par les difficultés conjugales, les souffrances de la séparation et le sentiment d'échec.

Sommes-nous convaincus que chacun à sa place dans le coeur de Dieu et dans celui de l'Eglise ? Interrogé sur le divorce, Jésus se retrouve dans un contexte polémique. Sa réponse n'entre pas dans la logique des légalistes juifs. Pour Jésus, la vie du couple ne relève pas d'un règlement, mais d'une relation vraie, vécue devant Dieu.

La grande et magnifique vocation du mariage chrétien est une aventure certes exigeante mais source d'une joie profonde. "Au commencement", dit Jésus, sont les mots qui commencent la Bible. Du côté des commencements, le mariage est une nouvelle création. Il rappelle à tous que chaque jour peut être un commencement. Vécu ainsi, le temps est un allié et non pas le péril de la routine. L'Evangile demande de choisir nos fidélités comme les chemins parfois escarpés du bonheur durable.

Alors que faire pour vivre toujours le oui d'un jour ? Le père Denis Sonet formulait cinq voeux. Il me semble qu'ils sont valables pour tous les couples et plus largement pour tous ceux qui sont engagés dans une vie amoureuse : "Garder la faculté de s'émerveiller, savoir exprimer cet émerveillement, mettre de la fantaisie, accepter l'imperfection et ancrer son amour humain dans l'amour divin".

+ Didier Noblot
Evêque de Saint-Flour

Source : Magnificat - Octobre 2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article