-----------------------------------

Denier de l'Eglise du Cantal 2021

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

De confirmands à confirmés

Une partie des confirmés - © LC

Le samedi 29 mai dernier, Quentin, Hugo, Adrien, Héléna, Iléana, Ambre, Noémie, Justine, Lily, Loïs, Lucie, Amélie, Inès, Océane, Anaïs, Emma, Firmin, Elodie, Anna, Clémence, Lila, Clara, Clémence, Matthéo, Florian, Camille, Eva, Marion, Manon, Louane, Lily et Noémie de la paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie ont reçu le sacrement de Confirmation des mains de Monseigneur Bruno Grua, évêque de Saint-Flour. L'abbé Jean Cheminade, l'abbé Pascal Poirier, l'abbé Mathias Ndiaye, le chanoine Claude Bouzou concélébraient. 

Les deux célébrations réunissaient 71 jeunes du doyenné de la Châtaigneraie c'est à dire des paroisses Saint-Joseph en Veinazès, Notre-Dame en Châtaigneraie et Saint Laurent en Châtaigneraie.

A cette occasion, les chorales des 3 paroisses se sont réunies pour animer ces deux belles célébrations. Les places étaient limitées dans l'abbatiale en raison du contexte sanitaire mais de nombreux paroissiens des 3 paroisses se sont associés à distance par la prière.

Homélie de Monseigneur Bruno GRUA, évêque de Saint-Flour
Sacrement de Confirmation 2021
Abbatiale Saint-Césaire - MAURS

Mgr Bruno Grua - © LC

Je voudrais aujourd'hui m'adresser aux jeunes qui vont être confirmés. D'abord parce que c'est pour célébrer ce sacrement que je suis venu et puis parce que c'est aujourd'hui la belle fête de la Pentecôte, la toute première confirmation, le don de l'Esprit-Saint pour les premiers disciples de Jésus et aujourd'hui c'est votre Pentecôte à vous qui allez être confirmés.

Pour désigner l'Esprit-Saint dans l'évangile, il y a un nom qui peut nous étonner. Jésus l'appelle le Défenseur. Dans notre vie, qui l'Esprit-Saint vient-il défendre ? Quelle menace nous guette ?

Cela va vous surprendre mais celui que l'Esprit-Saint vient défendre dans nos vies, c'est Jésus car Jésus est menacé dans nos vies de croyants et il est menacé de nombreuses façons.

Jésus est menacé dans nos vie de croyants parce que nous sommes toujours tentés d'entendre d'autres messages, d'autres appels que ceux de l'Evangile. Dans notre monde, il y a beaucoup de choses merveilleuses, je ne veux pas être pessimiste. Mais il y a aussi une petit voix qui essaie de nous séduire et qui nous dit le contraire de l'Evangile. Elle nous dit par exemple : "Ne te laisse par marcher sur les pieds, défends-toi, rends coup pour coup, chacun sa peau" quand l'Evangile nous dit "Pardonne, aime". Cette petite voix, elle nous dit "Réussir sa vie c'est gagner beaucoup d'argent, profiter du confort et de la facilité" quand l'Evangile nous dit "Réussir sa vie, c'est la donner, c'est partager". Cette petite voix, elle nous dit aussi qu'il n'y a rien à espérer, que tout finit un jour avec la mort, que la vie n'a rien de sacré, quand l'Evangile nous dit que Jésus est Ressuscité et que tous nous sommes appelés à vivre pour l'éternité. Et cette petite voix, elle risque bien de nous convaincre parce que ce qu'elle dit est plus facile, plus agréable à entendre que l'Evangile, même si au bout du compte, elle nous laisse déçus et désespérés. Alors, dans nos coeurs, l'Evangile risque de reculer. Jésus est menacé et nous avec lui. L'Esprit-Saint, l'esprit de sagesse et d'intelligence vient défendre Jésus en nous pour que nous entendions sa Parole et que nous en vivions : "l'Esprit vous enseignera tout et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit". "Si vous m'aimez, vous resterez fidèles à mes commandements". Cela c'est en nous, le travail de l'Esprit. Par lui Dieu vient chez nous et il demeure en nous.

Une partie des confirmés - © LC

Jésus est menacé dans nos vies par notre timidité à croire et à témoigner. Vous vous souvenez de Pierre. "Seigneur, je te suivrai partout où tu iras", dit-il dans son enthousiasme mais lorsque Jésus s'avance vers la mort, alors, trois fois, il renie son ami Jésus : "Non, je ne connais pas cet homme". Le jour de la Pentecôte, parce qu'il a reçu le don de l'Esprit-Saint, Pierre est devenu un vrai témoin du Christ et il a été jusqu'à donner sa vie pour lui, à Rome, condamné par l'empereur Néron en 63. Dans la société d'aujourd'hui, ce n'est pas facile d'être chrétien et de témoigner de sa foi. Les chrétiens sont devenus minoritaires. Dans vos classes, dans vos aumôneries, vous êtes assez peu nombreux à aller au catéchisme ou à être confirmés. Facilement, à la télévision, dans les milieux intellectuels, on sourit lorsque l'on parle du christianisme et comme aujourd'hui ce sont les sondages qui commandent, parfois les chrétiens eux-mêmes se mettent à douter : est-ce que je ne fais pas fausse route, est-ce que la foi chrétienne c'est sérieux ? Et les chrétiens deviennent plus timides : ne nous faisons pas remarquer, vivons comme tout le monde. Et Jésus se trouve menacé dans nos vie de croyants. Et si nous, les chrétiens, laissons notre foi s'éteindre, comment Jésus fera-t-il pour rejoindre tous ceux qui ne le connaissent pas encore et leur ouvrir la porte du bonheur ?

Une partie des confirmés - © LC

L'Esprit de conseil et de force vient nous aider à prendre toute notre place au milieu des hommes, sans agressivité et sans complexe. L'Esprit nous est donné pour que nous ayons l'audace de dire, de vivre notre foi en classe, dans notre famille, demain dans notre vie professionnelle et tous les engagements qui seront les vôtres.

Et puis enfin, Jésus est menacé dans nos vies par celui qui sème la division. Il sait bien, l'Esprit du mal, l'adversaire, que nous sommes plus forts lorsque nous sommes ensemble ; Il sait que l'Amour du Christ fait de nous des frères, des soeurs au sein d'une même famille, l'Eglise. Alors, pour nous perdre, il sème la division. Il nous fait croire qu'on est plus heureux tout seul, que chacun peut suivre son petit chemin sans les autres, que l'Eglise est inutile. Vous vous souvenez de l'histoire de la tour de Babel et de ces hommes qui ne pouvaient plus se comprendre parce qu'ils parlaient des langues différentes. L'Esprit de Dieu, l'Esprit d'Amour, nous est donné pour faire notre unité. Une langue de feu se pose sur chacun des disciples de Jésus mais c'est le même feu pour tout le monde. Tous les disciples vivent du même Esprit. Ils parlent des langues différentes mais elles ne les divisent plus puisqu'ils entendent tous proclamer dans leur langue les merveilles de Dieu.

Une partie des confirmés - © LC

Chers Amis, ne vous laissez pas diviser. Depuis des années, au catéchisme et à l'aumônerie, vous avez découvert ensemble Jésus-Christ, vous l'avez prié ensemble, célébré ensemble, cherché ensemble. Ce groupe de chrétiens que vous constituez c'est votre force et l'Esprit-Saint vous est donné pour que vous continuiez votre chemin ensemble. Avec vos prêtres, avec vos catéchistes, avec vos familles, cherchez comment vous pouvez continuer ensemble votre chemin avec le Christ. Vous devez continuer parce que, en grandissant dans votre jeunesse et votre vie d'adultes, la vie va vous poser d'autres questions et les réponses de votre âge ne vous suffiront plus. Si vous voulez que votre foi grandisse, qu'elle vous permette de mieux faire face à la vie, c'est ensemble qu'il vous faut continuer à vivre votre vie de chrétiens. Si vous êtes seuls, si vous vous séparez, vous ne tiendrez pas.

Que l'Esprit-Saint, chers amis, fasse de vous de vrais croyants, de vrais témoins, dans une famille de frères, comme il le fait depuis la première Pentecôte. C'est ainsi que l'Evangile est arrivé jusqu'à nous, qu'il a éclairé la vie de tant et tant de générations. A notre tour maintenant de croire, d'aimer et de proposer l'Evangile du Christ.

Une partie des confirmés - © LC
Une partie des confirmés - © LC

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article