--------------------------------------

--------------------------------------

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Cette année, les conférences de Carême de Notre-Dame de Paris aborderont la question des fins dernières et de la Rédemption de l'humanité : "L'homme, irrémédiable ? Rends-nous la joie de ton Salut". Elles sont diffusées en direct sur KTO Télévision et France Culture et en différé sur Radio Notre Dame. Nous les proposerons sur notre site internet et nos réseaux sociaux tous les lundis en début d'après-midi.

Pour cette troisième conférence, l'abbé Guillaume Sarrauste de Menthière abordera le thème "L'Homme délivré, sauvé de quoi ?".

Un mot semble définir le salut : le verbe sortir. Le salut consiste premièrement à s'en sortir, comme on dit en français. La création est sortie du néant, les hébreux sont sortis d'Egypte, le Christ est sorti du tombeau. Etre délivré du néfaste, c'est le principe du salut. Reste à savoir de quoi nous avons besoin d'être délivrés. De la port, pense-t-on spontanément. Et si l'on parvenait un jour à rendre l'homme immortel ici-bas, le christianisme survivrait-il à cette nouvelle donne ? Choisirions-nous la perpétuité sur cette terre ou l'éternité de Dieu ? L'Ecriture présente le salut comme pardon des péchés, comme rédemption de l'esclavage de Satan, comme arrachement aux ténèbres du mensonge. Si le Christ s'appelle Jésus, c'est parce qu'il nous sauve du péché. Le péché est étymologiquement ce qui nous fait manquer la cible, ce qui nous fait rater notre destinée, ce qui nous détourne de Dieu. Le Diable est l'instigateur de ce détournement. Il ne faut pas nous tromper d'ennemi. Continuons à prier en disant "Notre Père, délivre-nous du Malin". Satan est menteur dès l'origine et le père du mensonge. C'est lui qui instille ce climat de défiance généralisée où la vérité semble étouffée. Le sort des menteurs est pourtant clairement assigné par l'Ecriture : c'est l'étang de feu, c'est l'Enfer dont précisément, on ne sort pas.

L'abbé Guillaume Sarrauste de Menthière, originaire du Cantal et plus particulièrement de notre belle Châtaigneraie (Lacapelle-del-Fraisse), prêche depuis quelques années les conférences de Carême de Notre-Dame de Paris, grand rendez-vous de réflexion sur l'actualité de la foi chrétienne.
Licencié en théologie et maître en philosophie, l'abbé Guillaume Sarrauste de Menthière est curé de la paroisse Notre-Dame de l'Assomption de Passy, délégué de l'archevêque de Paris à la vie religieuse, membre du collège des consulteurs du diocèse et chanoine de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il enseigne également la théologie à l'Ecole cathédrale de Paris et au Collège des Bernardins.

Source : Diocèse de Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article