-----------------------------------

Denier de l'Eglise du Cantal 2021

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Chers amis,

Aujourd'hui, nous entrons dans l'Avent, temps d'attente et d'espérance.

Pendant cette année si particulière marquée par la crise sanitaire de la Covid-19, nous avons souvent eu l'impression d'attendre : attendre de pouvoir sortir de nos maisons, de retrouver nos proches, de retourner à l'école ou au travail, de reprendre nos activités... Nous avons aussi dû patienter, et patientons encore, pour célébrer les mariages, les baptêmes et pour retourner à la messe sans contraintes. Ainsi, nos vies ont été bouleversées et un sentiment légitime d'inquiétude a pu apparaître.

L'Avent est un temps d'attente profondément différent parce qu'il se vit dans l'espérance. Nous cheminons avec une certitude : la venue de notre Sauver. Dans la joie, nous attendons la naissance de Jésus-Christ qui s'est fait homme en naissant dans une mangeoire, avec humilité et simplicité.

Aujourd'hui, revivons ce Mystère vécu à Bethléem il y a 2 000 ans !

Vous allez probablement préparer votre crèche, peut-être aurez-vous la chance de le faire avec vos enfants ou petits-enfants. La crèche a ceci de merveilleux qu'elle nous fait toucher du doigt cet événement unique et extraordinaire qui a changé le cours de l'Histoire. Je voudrais donc vous inviter à contempler avec attention chaque élément et chaque personnage. Chacun porte un sens bien particulier ; mais tous se sont mis en chemin avec la même foi car ils savaient que dans la crèche, se trouvait le Messie, l'Essentiel.

Chers amis, je vous souhaite de vivre ce temps de l'Avent à l'image de ceux, qui, lors de cette Nuit Sainte, se sont hâtés vers l'Enfant-Jésus, dans la joie, la confiance et l'espérance !

Bel Avent à tous !


+ Bruno Grua
Evêque de Saint-Flour

***

Message lu lors des messes
du 1er dimanche de l'Avent


Chers diocésains, Frères et Soeurs,

Je vous souhaite tout d’abord une belle entrée dans l’Avent et une vaillante marche vers la joyeuse fête de Noël. En ce premier jour d’une nouvelle année liturgique nous nous réjouissons de pouvoir à nouveau nous rassembler autour du Seigneur pour célébrer son eucharistie. Des frères et sœurs nous manquent, nous savons pourquoi. Nous espérons les retrouver très vite. Dès aujourd’hui ils nous rejoignent et nous les portons dans la prière. 

Nous prions aussi pour toutes celles et tous ceux qui souffrent, de mille manières, de cette pandémie.

Ceux auxquels elle a ôté la vie, à leur famille, à leurs proches. Ceux qui souffrent à l’hôpital, angoissés pour leur avenir et ceux aussi qui les soignent. Nous pensons à tous ceux qui ne savent pas de quoi demain sera fait, comment ils feront vivre leurs familles. Nous prions pour tous ceux qui, dans leurs responsabilités sanitaires, économiques, sociales, politiques sont en ce moment confrontés à des décisions redoutables qui engagent lourdement l’avenir de nos vies personnelles et de notre société.

Nous sommes reconnaissants des perspectives positives qui s’annoncent grâce à l’intelligence et la ténacité des chercheurs.

Nous demandons pour notre pays, pour nos communautés la grâce de l’apaisement. Que nous soyons, en disciples du Christ, des acteurs de compréhension et de dialogue. Que nous sachions nous élever au-dessus de nos intérêts particuliers pour servir le bien commun qui a besoin de tous.

Merci à votre curé de m’avoir permis de vous rejoindre. Avançons ensemble vers Noël, Frères et Sœurs, dans la confiance. Dieu est fidèle. Il est notre Père. Nous sommes tous l’ouvrage de ses mains.

A Saint-Flour, le 28 novembre 2020


+ Bruno Grua
Evêque de Saint-Flour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article