Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

brincard.jpgNous apprenons avec une immense tristesse le rappel à Dieu de Monseigneur Henri Brincard, évêque du Puy en Velay. Il s'est éteint ce matin, vendredi 14 novembre 2014, dans sa 75e année à Caluire (Rhône), des suites d'une longue maladie. Il était un des quatre évêques de notre Province d'Auvergne.

 

Le cercueil sera déposé à la cathédrale du Puy-en-Velay à partir de ce samedi 15 novembre en fin d'après-midi.

 

Les obsèques auront lieu le mercredi 19 novembre à 15h00 en la cathédrale du Puy où Monseigneur Brincard sera inhumé. Elles seront célébrées par le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon et primat des Gaules.

 

La communauté catholique de la paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie adresse toutes ses condoléances à sa famille, le clergé et les fidèles du diocèse qui perdent là un Père dans la foi. Prions pour lui ! "En ta Lumière nous verrons la Lumière".

 

 

Monseigneur Brincard était également l'un des initiateurs de la prière pour la France :

 

Sainte Vierge Marie, mère de Jésus-Christ,

nos aînés dans la foi vous ont choisie

pour être leur mère et la protectrice de leur pays.


Veillez sur la France et tous ses habitants, comme vous avez veillé sur Jésus.

Faites d’eux des frères et des artisans d’unité et de paix.

Femme, qui écrasez la tête du serpent,

secourez-nous dans nos luttes contre l’Adversaire. 

 Mère, revêtue de soleil, gardez-nous dans la foi de notre baptême.


Immaculée, dont la lune est le marchepied,

faites de nous des témoins fidèles de l’Évangile.

Notre-Dame de France, étoile de l’espérance,

montrez-nous l’astre véritable qui ne connaît pas de couchant :

Jésus, ressuscité d’entre les morts.

Amen.


Commenter cet article

Yyes-Marie GUINANT 15/11/2014 10:35

Mgr. Brincard, de profonde piété mariale, a été l'un des deux seuls évêques (l'autre étant Mgr. Gaidon, alors à Cahors) à bénir depuis l'ancienne capitale mariale de la France, l'initiative des
"Vierges pélerines", désavouée à l'époque par beaucoup de membre de l'épiscopat, dont l'évêque de Saint-Four!
C.Q.F.D.