Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Confirmation_theme_image.jpgPlace Saint Pierre, le Pape exhorte les chrétiens à ne pas faire l'impasse sur le sacrement de confirmation, essentiel pour la vie chrétienne.


"Nous prenons tous soin de faire baptiser nos enfants, et cela est bon. Mais nous ne sommes peut-être pas aussi attentifs à ce qu'ils soient confirmés", a constaté le Pape lors de sa catéchèse du mercredi 29 janvier 2014, consacrée au sacrement de confirmation.

 

La confirmation, parent pauvre de l'initiation chrétienne

Ce constat rejoint l'expérience commune : la confirmation fait souvent figure de "parent pauvre" à côté des deux autres sacrements qui font partie de ce que l'Eglise appelle "l'initiation chrétienne" : le Baptême et l'Eucharisite (comme l'a rappelé le Pape, l'initiation chrétienne est cet "unique évènement salvifique par lequel nous commes incorporés à Jésus Christ mort et ressuscité et devenons créatures nouvelles et membres de l'Eglise").

 

Une force spéciale de l'Esprit Saint pour vivre en chrétien

Une impasse regrettable, a insisté le Pape, qui a rappelé que ce sacrement "qui a travers le saint chrême nous conforme au Christ, l'Unique "oint", le Messie", offre au baptisé des horizons nouveaux : "faisant grandir la grâce baptismale ; il nous unit plus solidement au Christ ; il complète notre lien avec l'Eglise ; il nous donne une force spéciale de l'Esprit Saint pour répandre et défendre la foi, pour confesser le nom du Christ et pour ne jamais rougir de sa croix" (cf. catéchisme de l'Eglise Catholique, n. 1303).

 

Quand on n'est pas confirmé, on reste à mi-chemin

Et le Pape d'affirmer : "Quand on n'est pas confirmé, on reste à mi-chemin, on ne reçoit pas l'Esprit Saint, qui est si important dans la vie chrétienne, parce qu'il donne la force d'aller de l'avant... Si chez vous, il y a des enfants, des jeunes, qui n'ont pas encore été confirmés et sont en âge de l'être, faites tout votre possible pour qu'ils complètent leur initiation chrétienne et reçoivent la force de l'Esprit Saint. C'est important !"

 

Les sept dons de l'Esprit Saint

Mais comment l'Esprit Saint agit-il en celui qui le reçoit ? A travers les sept dons qu'il donne justement à travers ce sacrement, a expliqué le Pape, proposant une petite séance de révision à son auditoire : "Je ne veux pas vous demander si vous vous souvenez de ces sept dons. Vous devez tous les connaître... Mais je vais les dire en votre nom. Quels sont-ils ? La Sagesse, l'Intelligence, le Conseil, la Force, la Science, la Piété et la Crainte de Dieu". (Il a ajouté qu'il consacrera à ces dons les catéchèses qui suivront).

 

C'est le Christ qui vit en nous

Et de développer, rappelant ainsi ce à quoi tout chrétien est appelé : "Quand nous accueillons l'Esprit Saint dans notre coeur et que nous le laissons agir, le Christ lui-même se rend présent en nous et prend forme dans notre vie. A travers nous, c'est lui-même qui prie, qui pardonne, qui infuse l'espérance et la consolation, qui sert le frère, qui se fait proche de ceux qui en ont besoin et des plus petits qui créé la communion et sème la paix... Le Christ fait tout cela, en nous et à travers nous, au moyen de l'Esprit Saint !"

"Il est important que les enfants et les jeunes soient confirmés", a réaffirmé le Pape, en guise de conclusion, avant d'inviter l'assemblée à remercier Dieu pour le don de ce sacrement.

 

Voir la catéchèse complète du Pape

Commenter cet article