Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

bible-liturgie-gf_137839712364193600.jpgA partir du 22 novembre prochain, sera publiée une nouvelle traduction officielle de la Bible pour la liturgie francophone. Dans cette nouvelle traduction se trouve notamment une révision de la prière du Notre Père, dont la sixième demande ne sera plus "Et ne nous soumets pas à la tentation" mais "Et ne nous laisse pas entrer en tentation". Il faudra donc s'habituer à dire cette prière différemment !

 

Cette nouvelle édition de la Bible réalisée à l'initiative des évêques francophones, est destinée à devenir la référence unique pour la liturgie et, plus généralement, à être employée par l'ensemble des catholiques de langue française. 

 

Résultat de dix-sept années de travail mené par quelque soixante-dix traducteurs, le texte, qui est sur le point d'être publié, a fait l'objet de nombreuses navettes entre le groupe de travail, les conférences épiscopales francophones (France, Suisse, Luxembourg, Canada, Belgique, Afrique du Nord), et Rome. L'accord proprement dit de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, chargée de veiller à la qualité des traductions destinées à la liturgie, date du 12 juillet dernier.

 

Précisions de Monseigneur Bernard PODVIN, porte-parole des évêques de France en date du 15 octobre dernier :

"Depuis plusieurs jours, est médiatisée l'information selon laquelle la prière du Notre Père changerait "immédiatement" dans la pratique des croyants. Apportons les précisions suivantes : Il y a 17 ans, les conférences épiscopales francophones ont demandé de mettre en chantier une traduction intégrale de la Bible à usage liturgique. En effet, au lendemain du Concile, seuls les textes utilisés pour la Messe et les sacrements on été traduits en français. Cette traduction post conciliaire méritait aussi une révision. La traduction à paraître le 22 novembre prochain, est cette version intégrale et révisée. Parmi les modifications remarquables figure cette demande du Notre Père : "Et ne nous laisse pas entrer en tentation" qui remplace "Ne nous soumets pas à la tentation". Rien ne change actuellement pour la prière du Notre Père, y compris à la Messe. Un changement pourra intervenir dans quelques années lorsqu'entrera en vigueur la nouvelle traduction du Missel Romain, qui est encore en chantier. Comme l'écrivait Saint Jacques : "Que nul, quand il est tenté, ne dise que sa tentation vient de Dieu". Communier à la prière du christ de cette manière réjouira donc les croyants... le moment venu. L'intérêt journalistique pour le Notre Père est positivement révélateur du sens populaire de la principale prière des chrétiens. Mais la pendule des rédaction est un peu en avance sur celle des églises !"

 

Cette nouvelle traduction liturgique de la Bible est donc la première étape d'un processus de renouvellement des livres liturgiques qui prendra plusieurs années. Les lectionnaires - recueil des textes lus dans la liturgie - puis le Missel Romain en français sont annoncés respectivement pour 2014-2015 et pour l'Avent 2016. "Ne nous soumets pas à la tentation", traduction en vigueur actuellement, n'est pas fausse mais "mal comprise" car Dieu ne donne pas la tentation. C'est pourquoi, à la demande des fidèles, et avec l'approbation des Eglises orthodoxes et protestantes, les chrétiens pourront dire ensemble "Ne nous laisse pas entrer en tentation"... en novembre 2016 !

Commenter cet article