Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

La-premiere-audience-generale-du-pape-Francois_article_main.jpgDu 26 au 29 septembre 2013, 1070 acteurs de la catéchèse en France, dont une petite délégation du diocèse de Saint-Flour, se sont rendus en pèlerinage à Rome, pour professer la foi de l'Eglise sur la Confession de Pierre et pour renouveler leur mission de catéchistes aujourd'hui, à l'écoute du pape François.

 

Dans son homélie de la messe de clôture, le pape a défini le catéchiste comme « celui qui garde et alimente la mémoire de Dieu, la garde en lui-même et sait l’éveiller chez les autres ». Une « mémoire de Dieu, qui réchauffe le cœur », a-t-il insisté, et sans laquelle « tout s’aplatit sur le moi, sur mon bien-être » au risque de perdre son identité même, tel le riche sans nom dans l’Évangile de Luc proclamé durant la messe. 

 

Lors de son discours devant les catéchistes dans la salle Paul VI, le jeudi 27 septembre, le Saint-Père a repris le vocabulaire marquant son pontificat depuis le début, il a pressé ses auditeurs à gagner les « périphéries », sans rester « fermés dans leur groupe, leur mouvement, leur paroisse », sans être « rigides » – « Dieu n’est pas rigide » – mais en sachant « s’adapter aux circonstances » pour annoncer l’Évangile, en se montrant « créatifs ». « Pour être fidèles, pour être créatifs, il faut savoir changer », a-t-il souligné, plaçant cette créativité sous la conduite du Christ. 

 

Télécharger le discours et l'homélie du Saint-Père

Commenter cet article