Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

P1030520.JPGDu 30 avril au 3 mai dernier, 33 jeunes de la Châtaigneraie se sont rendus en retraite de Profession de Foi à Lourdes. Ce fut une belle expérience d’Eglise pour les jeunes et les accompagnateurs que chacun n’est pas prêt d’oublier.

 

Nous étions hébergés à la cité Saint Pierre gérée par le Secours Catholique. Le bel accueil que nous avons reçu de la part des bénévoles a touché le cœur de tout le monde. Le premier soir, nous avons eu l’occasion de nous présenter lors d’une rencontre avec tous les groupes présents à la cité Saint Pierre. Nous avons chanté et dansé après avoir improvisé notre petit spectacle 15mn avant le début de la soirée grâce à l’énergie de Sœur Paulette.

 

Le lendemain, c’était la découverte pour la première fois des sanctuaires. Et pour bien commencer la journée, nous avons participé à la basilique Saint Pie X à la messe internationale présidée par le patriarche de Venise, Monseigneur Francesco Moraglia. Quelle belle célébration qui nous a fait prendre conscience de l’universalité de l’Eglise. Non, nous ne sommes pas seuls à croire !

 

De belles rencontres !P1030480.JPG

Lors du chemin de croix dit « des Espélugues », dans la plus grande discrétion, un monsieur s’est joint à notre groupe. Sans rien dire, il écoutait les explications et priait avec nous. A la 14e station (la mise au tombeau), nous l’avons invité à lire le texte de l’Evangile. Il s’est présenté : Mathieu, originaire du Bunrundi. Puis après la 15e station, alors que nous rejoignions la sortie, il a précisé son identité : Père Mathieu du diocèse de Venise ! Il nous explique qu’il s’était décidé de faire le chemin de croix seul mais quand il a vu notre groupe avec ses enfants aussi captivés, il a voulu s’unir à notre prière tout au long de ce chemin de croix.

 

20130502_092608.jpgMais nous n’oublierons pas cette rencontre providentielle que le Seigneur nous a fait la grâce de vivre. Alors que nous attendions d’accéder à l’esplanade pour la messe à la grotte, est venue à notre rencontre Sœur Marie Simon-Pierre, guérie de la maladie de Parkinson en 2005 peut après le décès du pape Jean-Paul II. Le pape Benoît XVI a reconnu en 2011 cette guérison comme un miracle réalisé par l’intercession de Jean-Paul II, ouvrant la voie à la béatification de ce dernier. Sœur Marie Simon-Pierre, présente à Lourdes dans la plus grande discrétion avec une association catholique de Parkinsoniens, a spontanément pris le temps de discuter avec notre groupe dans la plus grande simplicité.

 

Nous avons beaucoup marché pendant ce pèlerinage ! C’est le principe même d’un pèlerinage : se mettre en chemin à la suite du Christ. Les prêtres et les animateurs ont reçu de très beaux témoignages des enfants pendant ce pèlerinage. Nous n’en dirons pas plus ! Mais tout n’est pas « foutu », comme certains le prétendent. Continuons, chers lecteurs, à prier intensément pour les vocations…

 

Quelques témoignages d’enfants dans le car du retour :

« Ce qui m’a marqué c’est qu’il y a beaucoup de malades qui veulent être guéris. J’ai aussi vu qu’il y avait beaucoup de chrétiens dans le monde entier. »


« J’ai beaucoup prié pour mon frère qui est schizophrène (maladie mentale). J’avais pitié pour tous les malades présents à Lourdes. »


« En allant à Lourdes, j’ai ressenti de l’amour et du plaisir. Ce qui m’a fait vraiment plaisir c’est de faire le chemin de croix car j’ai appris un peu plus sur l’histoire de Jésus. »


« J’ai appris ce que voulais dire le mot FOI et compris la vie de Bernadette. Nous sommes allés à la grotte, ses parois étaient très douces et polies. »


« Ce que j’ai retenu de Lourdes ? Le témoignage des miraculés qui m’a aidé à mieux croire sans avoir vu. »


« J’ai beaucoup retenu de choses sur Lourdes. Je suis plus léger dans mon cœur ! Les prières, les églises, les mosaïques, la grotte, les messes, les bains, c’était des expériences géniales car je ne vais pas à Lourdes souvent. »


« J’ai vécu une belle expérience avec les bains et la grotte. J’ai appris les mystères lumineux, les mystères joyeux et douloureux. »


« J’ai bien aimé aller voir les églises et voir la grotte de Massabielle. Le bain était froid mais bien. Et aussi, on a eu la chance de voir sœur Marie Simon-Pierre qui a été miraculée par Jean-Paul II. »


« Lourdes est une ville miraculeuse car elle fait des miracles et on en a été témoin car on a vu une sœur miraculée. »


« On a appris à découvrir les autres. Les piscines m’ont fait découvrir que je pouvais me soigner et soigner les autres. »

 

Voir l'album photos

Commenter cet article