______________________________

Tous les jours, 
pendant la durée du confinement,
suivez le commentaire de l'Évangile
par Mgr Bruno GRUA

______________________________

 

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Non loin de chez-nous, chez nos voisins lotois, le sanctuaire de Rocamadour lance un appel afin de recueillir les témoignages de grâces reçues et de "miracles" vécus après avoir prié Notre Dame de Rocamadour.

C’est une nouvelle page de son histoire que le sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour (Lot) s’apprête à écrire. Un appel vient d’être lancé par le sanctuaire afin de recueillir des témoignages de "miracles" attribuables à Notre Dame de Rocamadour. Événements providentiels ou petites choses de la vie, l’idée "est de montrer que la Vierge de Rocamadour accompagne les fidèles au quotidien", explique le sanctuaire.

"Énormément de grâces nous sont rapportées", assure l’équipe en charge de ce projet pastoral. Des grâces, des merveilles ou des miracles qui soulignent l’action vivante mais invisible de Notre Dame de Rocamadour. Il y a par exemple l’histoire de cette dame venue se recueillir à trois reprises devant Notre Dame de Rocamadour pour lui demander d’exaucer son désir d’enfant. "Elle est revenue quelques temps plus tard afin d’écrire dans le livre d’or au fond de la chapelle un mot de remerciement à Notre Dame car elle vient d’avoir des triplés !", confie le sanctuaire.

C’est aussi le témoignage de ce chapelain du sanctuaire recevant un appel du commandant d’un bâtiment de la Marine nationale qui est en panne machine au milieu de l’océan indien. "Depuis plusieurs jours, ils essayaient de réparer mais en vain et les courants les entraînent dangereusement", raconte encore l’équipe du sanctuaire. "Ils ont donc demandé au chapelain de prier Notre Dame de Rocamadour afin qu’ils soient délivrés. Le vicaire s’est immédiatement exécuté : il a déposé une bougie auprès de Notre Dame et prié pour eux". Quelques heures plus tard, ils rappellent le sanctuaire pour indiquer que toutes les machines sont reparties sans explication aucune.

Parmi ces témoignages se trouve aussi celui d’une famille en pèlerinage sur les chemins de Saint-Jacques qui s’arrête sur un camping. Mais l’un des enfants échappe à la vigilance de ses parents et est retrouvé noyé dans une piscine, complètement inerte. Le papa se jette à genoux et prie Notre-Dame de tout son cœur. Les pompiers arrivent et emmènent l’enfant à Gourdon, dans le Lot. "Trois jours après, l’enfant est sorti indemne de l’hôpital", raconte le sanctuaire. "Les médecins étaient stupéfaits et n’ont pas pu expliquer pourquoi l’enfant n’a eu aucune séquelle étant donné ce qui lui est arrivé".

Des histoires comme celles-ci, le sanctuaire espère en collecter des centaines d’ici Pâques 2021. Cette compilation de témoignages pourrait aboutir, à moyen terme, à la rédaction d’un document plus officiel, en quelque sorte une suite du livre des miracles de Notre Dame de Rocamadour, rédigé en 1172. Cet ouvrage du XIIe siècle mentionne 126 procès-verbaux de miracles dont 90 sont directement liés à des guérisons. Parmi ces "miraculés" se trouvent quelques célébrités comme le marin Jacques Cartier dont l’équipe aurait été sauvé du scorbut après qu’il ait prié Notre-Dame de Rocamadour.

Lieu de pèlerinage depuis près de 1.000 ans

"Il existe des lieux que Dieu choisit afin qu’en eux les hommes fassent l’expérience de Sa présence et de Sa grâce", avait dit Jean Paul II lorsqu’il était pape. Le sanctuaire de Rocamadour, construit au flanc de la falaise du canyon de l’Alzou, en est un depuis près de 1.000 ans. Si les témoignages recueillis devraient permettre d’incarner cette présence, ils n’en demeurent que le fragment visible d’un tout indicible qui se noue dans le cœur de l’homme, en Dieu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article