______________________________

 

 

 

 

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Chers paroissiens,

Après le mois de mai dédié à la Vierge Marie, c'est maintenant autour du Fils d'être honoré et prié en ce mois de juin, sous le vocable du Coeur Sacré.

Durant donc tout le mois de juin, traditionnellement mois du Sacré Coeur, nous allons davantage nous confier à ce coeur qui a tant aimé les hommes, qui a aimé jusqu'à "la folie de la croix".

Précision d'abord que la dévotion au Sacré Coeur de Jésus tire ses racines dans les Saintes Ecritures. La Bible nous parle bien du coeur de Dieu et nous savons que le coeur qui révèle la personne humaine est le siège de l'amour. Le coeur de Jésus révèle donc l'amour de Dieu qui s'est manifesté dans l'histoire de l'homme. En Jésus qui s'est incarné, l'amour de Dieu s'est révélé à nos yeux.

Cette expression "coeur de Jésus" désigne le mystère même du Christ, c'est-à-dire la totalité de son être. Jésus a aimé les hommes avec un coeur d'homme. Voilà pourquoi le coeur de Jésus est considéré comme le signe et le symbole éminent de l'amour que Jésus porte au Père Eternel et à tous les hommes.

La dévotion au coeur de Jésus est la preuve de notre foi en l'amour infini de Dieu, manifesté en Jésus. Saint Jean dans son évangile nous dit que du coeur de Jésus est parti du sang et de l'eau :

"Venus à Jésus, quand ils virent qu'Il était déjà mort, ils ne Lui brisèrent pas les jambes mais l'un des soldats de sa lance Lui perça le côté et il sortit aussitôt du sang et de l'eau." Jn 19,33-34

Par le sang qui coule du coeur percé, Dieu donne son pardon à tous ceux qui croient en la vertu expiatoire du sacrifice de son Fils. Par l'eau qui nous purifie, nous avons accès à la Vie Eternelle. Et d'ailleurs, l'eau et le sang nous reviennent dans deux sacrements fondamentaux de l'Eglise : le baptême et l'eucharistie.

Le baptême au nom de la Trinité nous lave de nos fautes et nous fait naître à la vie de Dieu. L'eucharistie qui est nourriture et breuvage ravive notre amour et nous rend capable de nous enraciner en Lui-même :

"C'est lui Jésus Christ qui est venu par l'eau et le sang, non pas seulement avec l'eau mais avec l'eau et le sang. Et celui qui rend témoignage c'est l'Esprit car l'Esprit est la vérité." Jn 1,5-6

L'apôtre Saint Jean convaincu de cela, nous invite dans son évangile à lever les yeux vers Lui : "Ils lèveront les yeux vers celui qu'ils ont transpercé" Jn 1-9-37. 

Frères et soeurs, en ce mois de grâce levons les yeux vers ce coeur transpercé pour lui confier nos personnes, nos familles, le diocèse, l'Eglise et le monde entier.

En vérité, ce coeur donne sans compter et en lui nous percevons le coeur miséricordieux de Dieu qui bat pour chacun de nous. Aujourd'hui, encore, il continue à battre pour tout homme et cet amour nous est transmis par les prêtres à travers les sacrements.

Voilà pourquoi nous disons merci à Dieu pour les dons du sacerdoce qu'Il va faire à Paul de Tinguy du Pouët. Oui, par l'imposition des mains du père évêque, Monseigneur Bruno Grua, et le don de l'Esprit Saint, Paul sera diacre en vue du sacerdoce, le dimanche 24 juin 2018.

Alors, prions pur lui, confions-le au Père Eternel par le coeur sacré que nous honorons en ce mois de juin. Qu'il achève en lui ce qu'il a commencé. Puisque Paul a accepté généreusement de répondre à l'appel de Dieu, qu'il soit comblé au-delà de ses espérances et que le Seigneur fasse de lui un prêtre selon son coeur. Qu'à la suite de Paul, d'autres jeunes acceptent de suivre le Christ dans la vie sacerdotale et religieuse.

Puissions-nous tous, qui honorons ce coeur sacré avec piété, vivre un jour dans la plénitude de Dieu en compagnie des anges et des saints.

Amen.

L'abbé Matthias NDIAYE
Auxiliaire de la Châtaigneraie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article