______________________________

 

 

 

 

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Chers paroissiens,

Le temps pascal commence à la grande messe de la Veillée Pascale le soir du Samedi Saint et se termine à Pentecôte, autrement dit, il dure 50 jours !

Durant ces 50 jours, l'Eglise célèbre en grandes pompes liturgiques la Résurrection du Christ Jésus, notre Rédempteur. L'Evangile prend son sens plénier de Bonne Nouvelle.

Nous les chrétiens devrions rayonner d'une espérance inouïe durant le temps pascal. La Résurrection intéresse toute la Création, l'univers tout entier est en voie de Résurrection. Lors de la Veillée Pascale, la liturgie nous dit : "Sois heureuse notre terre car le Seigneur t'a prise dans sa clarté et son règne a chassé la nuit."

Cette affirmation témoigne de la foi de l'Eglise en une résurrection cosmique, l'univers en marche vers un sommet. Quand Jésus écarte les bras sur la poutre transversale, quand il est élevé de terre sur la croix verticale, quand il descend au plus profond du monde des enfers (cimetière), quand il monte au-delà des Cieux, Jésus, réellement, attire tout à Lui, Jésus remplit véritablement tout l'univers.

Un jour, quand Dieu, le Père Eternel, voudra, tout l'univers échappera à la corruption pour trouver une harmonie cosmique totale.

Notre cher abbé François Pignol fait maintenant l'expérience de cette véritable harmonie divine. Il voit Jésus les yeux dans les yeux. Il est dans la rencontre éternelle de Celui qu'il a servi avec amour et conscience.

Chers paroissiens du Rouget, nous ne pouvons pas oublier tout le travail sacerdotal effectué par l'abbé Pignol lorsqu'il était curé du Rouget et de son secteur. Il fut un bon berger pour nous tous. Moi-même, je ne peux oublier l'accueil fraternel, je dirais même plus l'accueil paternel qu'il m'avait réservé lors de mon insertion paroissiale au Rouget dans les années 1990 lorsque j'étais séminariste. Il avait le souci de se rendre très proche avec tous. Cette proximité était bien l'une des marques de sa personnalité sacerdotale. Depuis son ordination presbytérale, l'abbé François Pignol était habité d'un véritable zèle missionnaire.

Je retrace ses étapes de fonction :
- 1961 : Vicaire à Pleaux
- 19654 : Vicaire à Chaudes-Aigues
- 1968 : Vicaire à la paroisse Sainte-Christine à Saint-Flour
- 1970 : envoyé comme prêtre "Fidei Donum" (Don de la foi) au Cameroun
- 1975 : affecté à l'équipe sacerdotale de Ydes-Centre
- 1980 : affecté à l'équipe sacerdotale de Pierrefort
- 1988 : Curé du Rouget et de son secteur
- 2004 : Curé d'Anglards-de-Salers et de son secteur
- 2007 : admis à se retirer pour des raisons de santé au presbytère de Boisset
- 10 mars 2018 : mort au presbytère de Boisset

L'abbé Pignol prenait très à coeur sa mission et pensait toujours qu'il n'avait pas assez bien fait ! Comme l'a dit si bien l'abbé Frédéric de Laval qui a bénéficié comme moi "de son savoir-faire", le coeur de l'abbé Pignol était vraiment un coeur de prêtre, brûlant de Jésus-Christ, du désir que son feu embrase enfin tous les coeurs. Notre abbé Pignol, confions-le dans notre prière personnelle à la Miséricorde de Celui dont il n'a rien à craindre !

Je célebrerai une messe pour l'abbé François Pignol en l'église Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus du Rouget le dimanche 20 mai, en la solennité de la Pentecôte, à 11h00.

J'appelle tous les paroissiens à venir célébrer le Christ et son Esprit-Saint ce jour-là. Eux qui ont tant participé à "forger" notre ancien curé et qui ont fait de lui le prêtre qu'il était.

Rendez-vous à tous sans exception !

L'abbé Patrick Joly
votre curé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LAURENT J-Michel 12/05/2018 10:20

C'est avec beaucoup d'émotion que j'apprends le décès de l'abbé Pignol. Une personnalité attachante. Il avait concélébré avec le père Raymond Barasson de Vieille-Brioude le baptême de ma fille Anne-Sophie en l'église Sainte Thérèse du Rouget (Mai 1992).