Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Jésus, un homme de notre nature, que l’on a vu mourir sur la croix et déposer au tombeau. Il est annoncé par un ange comme ressuscité ;

L’ange du Seigneur s’assied sur la pierre qui fermait le tombeau et nous dit encore aujourd’hui que la mort est terrassée. Il est désormais possible de douter du caractère absolu et définitif de la mort. La mort n’emprisonne plus à tout jamais l’homme pécheur pardonné. L’homme Jésus est tout autre au matin de Pâques. Il est libre comme l’air.

Assez rapidement, les chrétiens percevront que la résurrection de Jésus ne le concerne pas lui seulement mais tous ses disciples. En adhérant au Ressuscité de Nazareth, les chrétiens héritent des bienfaits de sa vie dans la gloire du Père-Eternel.

Déjà par le sacrement de baptême, nous sommes aussi dans la dynamique de la résurrection du Christ Jésus. Elle nous engage à ne pas vivre n’importe comment. Elle nous « oblige » à annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus, à être témoins de sa vie, à inviter nos frères et sœurs et nous-mêmes à vivre dans l’amour de Jésus et dans la charité réciproque. La Pâques du Christ est donc notre Pâques.

Le Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité ! Alleluia ! Alleluia !

Joyeuses Pâques à tous !

L’abbé Patrick JOLY,
votre curé

Commenter cet article