Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Très chers paroissiens,

Juin 2016 est important pour notre paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie. Il sera l'occasion de faire notre démarche jubilaire à Quézac où Monseigneur a institué une porte du jubilé de la miséricorde. Nous ferons notre entrée spirituelle avec les autres paroisses de la Châtaigneraie le dimanche 26 juin à 10h30. Nous célébrerons la messe ensemble dans le sanctuaire de Quézac auprès de Notre-Dame.

La démarche jubilaire se veut paroissiale. Un autocar gratuit sera mis à disposition pour nous y rendre. Je rappelle que franchir une porte jubilaire favorise notre conversion à mieux servir le Christ Jésus et à mieux vivre notre amour de Dieu et du prochain.

Des indications nous sont données pour approfondir notre démarche :

- Oeuvres de miséricorde spirituelles (combattre les déficiences spirituelles des hommes) : conseiller ceux qui sont dans le doute de la foi, enseigner aux ignorants la foi au Christ, avertir les pécheurs avec beaucoup de charité fraternelle, être dans un esprit conciliant entre nous, consoler les affligés, recevoir le pardon de Dieu pour nos offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier pour les vivants et les morts.

- Oeuvres de miséricorde corporelles (combattre les déficiences du prochain) : donner à manger à ceux qui ont faim, accueillir les étrangers, vêtir ceux qui sont nus, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts.

Dans le fond, cette démarche jubilaire voulue par notre Saint-Père le Pape François, nous remémore l'enseignement de Saint Ignace de Loyola (fondateur des Jésuites) : "Priez comme si tout dépendait de Dieu et travaillez comme si tout dépendait de vous".

Lorsqu'on y regarde de plus près, la Vierge Marie illustre bien la réalisation des oeuvres de miséricorde spirituelles et corporelles. Le Salve Regina mater misericordia (Salut Reine mère de miséricorde), antienne mariale chantée par les catholiques, nous incite à nous laisser accompagner par Marie, afin que nous puissions nous enraciner dans la joie et la tendresse du Dieu trinitaire (Père, Fils et Saint-Esprit).

Je rappelle aussi que franchir la porte jubilaire de l'année sainte dans l'état d'esprit cité plus haut, nous permet de gagner l'indulgence jubilaire qui se traduit concrètement par rester moins longtemps au purgatoire après notre mort et de rejoindre plus rapidement Dieu en son paradis. Voilà la grâce du jubilé ! A bon entendeur salut ! Profitons-en !

Très chers paroissiens, mon souci de curé est de vous convier à ce rendez-vous, venez nombreux, venez en famille, venez recevoir les grâces spéciales de Dieu que nous propose l'Eglise en cette année jubilaire. Ne passez pas à côté, il s'agit de votre avenir dans le ciel, de votre futur avec Dieu, c'est capital !

Je vous confie tous au Sacré-Coeur de Jésus dans cette belle prière qui conclut la litanie du Sacré-Coeur : "Jésus, doux et humble de coeur, rendez notre coeur semblable au vôtre. Dieu tout puissant et éternel, considérez le coeur de votre fils bien-aimé ainsi que les louanges et les satisfactions qu'il vous a offertes au nom des pécheurs. A ceux qui implorent votre miséricorde, accordez avec bienveillance le pardon au nom de ce même Jésus Christ, votre fils, notre Seigneur et notre Dieu. AMEN."

L'abbé Patrick JOLY,

votre curé

Editorial de l'abbé Patrick Joly : démarche jubilaire à Quézac

Commenter cet article