Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Publié par Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Sortie ce vendredi 8 avril, l'exhortation apostolique Amoris laetitia vient synthétiser et conclure les deux sessions du "Synode sur la famille" qui ont eu lieu en octobre 2014 et 2015.

Consistant, certes, mais les 325 paragraphes et 260 pages de cette exhortation prouvent bien qu'on ne peut parler d'un sujet aussi primordial, sans un minimum de fond. Pour rappel, à la différence d'une encyclique qui a le plus souvent une valeur d'enseignement et qui peut rappeler la doctrine de l'Eglise, l'exhortation apostolique présente quant à elle les conclusions du pape à la suite d'une réflexion collective, comme c'est aujourd'hui le cas avec le texte post-synodal.

"Le pape s'est largement inspiré des débats auxquels il a assisté de bout en bout et des conclusions que les pères synodaux lui ont transmises au terme de chacune des sessions. L'intitulé de l'exhortation est une indication précieuse sur l'esprit général de la réflexion du Pape : il s'agit d'un appel à l'espérance dans la force de l'amour, ciment de l'expérience des familles" précise le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris.

Monseigneur Bernard Ginoux, évêque de Montauban, quant à lui, met en garde contre toute surinterprétation de l'exhortation apostolique Amoris laetitia : "Comme le dit le pape François, c'est une recherche progressive pour avancer vers quelque chose de plus fidèle à l'Eglise et au Christ. Ce texte ne remet pas en cause l'enseignement de l'Eglise. Il y a d'ailleurs suffisamment de citations qui le prouvent. Il met cependant un accent nouveau sur des réalités de ce monde. Lire Amoris laetitia demande du temps. Et s'il y a effectivement des propositions d'accueil de plus en plus précises pour des personnes en "situations irrégulières", elles demandent un très grand discernement. Encore  une fois, ce n'est pas un document normatif."  

Télécharger l'exhortation apostolique Amoris laetitia

Exhortation apostolique Amoris laetitia

Commenter cet article